fbpx

Aujourd’hui, c’est jour de pluie chez Staffman : l’un de nos stagiaires techniques, Léo, termine son stage ce soir. Mais qui est vraiment Léo ? De son séjour prolongé en Belgique, en passant par ses week-end dans les Pyrénées, retour sur son expérience chez Staffman.

Peux-tu me parler de ton parcours avant Staffman ?

“Après avoir passé mon bac scientifique à Tarbes, je décide d’intégrer la Toulouse School of Economics. Là-bas, je rencontre un ami qui me parle de son projet de poursuivre ses études de commerce en Belgique. Déçu du programme de la TSE, je décide de le suivre et de me lancer dans une formation plus pratique : je m’inscris en fac d’informatique. Mon camarade ayant finalement l’impossibilité de se déplacer, c’est finalement seul que j’arrive dans le plat pays !
En cherchant à développer mon réseau professionnel, je croise un professeur d’économie flamant souhaitant changer de carrière. Il a décelé des problèmes de gestion dans la restauration et veut créer un business autour de cette problématique. En parallèle de mes études, je décide de l’aider à se lancer dans ce projet. Je cumule les petits boulots pour financer l’entreprise et je m’intéresse aux techniques de mise à jour en temps réel sur une plateforme pour développer notre application.

A la fin de mes études, l’entreprise mettant clé sous la porte, je décide de revenir dans la ville rose et je trouve ce stage chez Staffman. Voilà comment je suis arrivé ici !”

Que fais-tu quand tu ne travailles pas chez Staffman ?

“Travailler chez Staffman ne laisse pas le temps d’avoir des loisirs !
 Plus sérieusement, je joue de la guitare, j’aime aller au cinéma. Je suis également un amoureux de la nature : le week-end, j’aime pratiquer le camping sauvage dans les Pyrénées.”

Comment as-tu connu Staffman et pourquoi as-tu décidé d’accepter ce stage ?

“J’ai trouvé l’offre sur un forum. Le fait d’utiliser ce canal peu conventionnel m’a intrigué et j’ai donc décidé de postuler. A l’entretien, j’ai ressenti un très bon feeling : Joel se montre très ouvert sur le projet de Staffman, je ne ressens pas de distance professionnelle. Je sens qu’il place la personne avant ses compétences, ce qui me plaît beaucoup. C’est sans hésitation que je prends ce stage !”

A quoi ressemble une journée de travail type et sur quel projet travailles-tu actuellement ?

“Chaque début de semaine, on fait un point avec l’ensemble de l’équipe pour faire un feed-back sur la semaine passée et définir les objectifs de la suivante. Avec l’équipe technique, on se fixe un sprint pour intégrer de nouvelles fonctionnalités et pour faire le débogage, ce qui fixe nos journées de travail.

En ce moment, je travaille sur une refonte complète du processus d’inscription sur Staffman pour améliorer l’expérience utilisateur. Bientôt, vous ne reconnaîtrez plus la plateforme !”

Ton rôle en 3 mots ?

“Développement humain et technique”

Qu’est-ce que tu as préféré dans ce stage ?

“Etre immergé au sein d’une startup avec des fondateurs qui ont une bonne expérience m’a beaucoup appris. J’ai pu profiter de leur expérience, de leur point de vue sur telles ou telles pratiques techniques. C’était également un challenge technologique pour moi, puisque j’ai dû apprendre à utiliser Meteor JS !

Je ne me suis pas limité à la partie technique de l’entreprise, puisque j’ai également assisté au développement de la partie business, ce que j’ai trouvé très intéressant.”

Quels sont tes projets après Staffman ?

“Je souhaite profiter de cette période de transition pour mener à bien des projets personnels. Avec un ami, je veux lancer une chaîne de médias libre. En parallèle, j’ai de petits contrats de missions de développement à distance avec des entreprises belges.
En fonction des opportunités et de la réussite ou non de ces projets, je verrai ce que me réserve l’avenir !”

Pour finir, des conseils pour les nouvelles recrues ?

“Ne pas avoir honte de ne pas savoir et apprendre de ses erreurs. Chez Staffman, on n’est pas là pour juger, mais pour apprendre. Ne pas avoir peur non plus de s’impliquer dans des domaines qui n’intéressent pas (business ou technique), c’est quelque chose d’enrichissant. Enfin, il s’agit d’une startup, il ne faut donc pas avoir peur d’abattre du travail ! 😉 ”

Merci à Léo pour cette interview, et à bientôt sur staffman.fr !

 

Découvrez Staffman