fbpx

Aujourd’hui, petite rencontre de notre dernier arrivé, hispano-francophone : el señor Hector Hellers. Voici l’interview de notre jeune ténébreux en espadrille, qui n’est pas dénué de courage : il en faut pour assumer ses somptueuses chemises à fleurs.

D’où nous viens-tu, petit oiseau ?

Je suis moitié espagnol, moitié français. Je suis allé au lycée Français de Barcelone. J’ai ensuite essayé de faire des études d’ingénieurs mais je n’étais pas vraiment fait pour ça donc je suis parti vers le commerce en intégrant la Toulouse Business School (TBS) en 2017. C’est dans le cadre de mes études que je suis stagiaire chez Staffman !

Que fais-tu chez Staffman ?

Je suis chargé de marketing et business developer. Je fais principalement de la création de contenu, des supports de communication et le suivi des campagnes marketing en cours. Par exemple, j’ai été à l’initiative de la nouvelle campagne  publicitaire sur Facebook. L’idée est de tester différents messages et visuels pour comparer et sélectionner les plus performants. Nous avons fait trois vidéos différentes pour Facebook : une classique, une axée sur le film Les Indestructibles 2 et une avec des personnalités connues.

Nous avons ajouté de l’AB testing sur les descriptifs de vidéos différents et ça a une influence impressionnante : la même vidéo avec deux descriptifs différents peut passer de 0 à 10 inscriptions par jour. Je me sers du retour d’expérience de cette campagne pour en préparer une nouvelle à la rentrée. Pour la partie business développement, je fais un peu de prospection et de relance de lead.

 

 

En dehors du boulot, que fais-tu ?

Je suis responsable événementiel d’une association étudiante de TBS qui s’appelle Optimize. L’objectif est de promouvoir l’entreprenariat auprès des étudiants dans un premier temps et nous sommes en train d’ouvrir l’accès à tout le monde pour favoriser la transdisciplinarité. Concrètement, ça passe par l’organisation d’évènements comme une conférence TEDx ou un startup weekend. Un startup weekend est un concours qui permet de condenser l’expérience de la création d’entreprise en un weekend. A la fin du weekend, il faut pitcher devant un jury et nous avons remporté le concours et des conseils de l’accélérateur Wesprint, 6 mois de conseils d’un expert-comptable, un mois d’avocat, un mois d’espace de coworking et le développement d’un site web !

Le projet que j’ai présenté, avec 2 amis, s’appelle Switchome. L’idée part d’un problème que j’ai eu : j’ai besoin d’un appartement en location meublé (plutôt rare). La majorité des appartements sont non meublés mais je ne peux pas acheter des meubles pour simplement les jeter à la fin de la location ! Le concept de Switchome est de louer un pack de meubles pour la durée de la location d’un appartement. L’intérêt est de réduire le gaspillage de meubles et d’avoir des avantages fiscaux pour les propriétaires.

Je porte le projet avec deux copains de TBS et à court terme, je pense que nous allons vraiment créer la société.

Des conseils pour les futurs membres de Staffman ?

Être prêt à un véritable loto dans la musique du bureau : ça peut être très bon dans les années 80 avec des groupes comme Boney M ou un peu plus compliqué. Une version de Staffman a été mise en production le 18 juin : pendant les deux semaines précédantes, on a mangé Résiste de France Gall au moins une fois par heure. Faut être costaud…

Plus sérieusement, ne pas hésiter à partager des idées folles et être force de proposition. Joël et Bastien sont hyper ouverts là-dessus.

 

 

 

Découvrez Staffman