fbpx

“Toutes les entreprises peuvent avoir besoin des services d’un expert en sous-traitance informatique offshore”

 

Pourquoi externaliser son développement informatique ?

Le  besoin initial est issu de la rareté et du coût des ressources informatiques en France. Dans ce contexte, intégrer un prestataire informatique offshore dans sa stratégie de développement fait réfléchir.
Même une entreprise experte du développement sur le secteur (SSII – ESN – éditeurs de logiciels – etc.) peut aussi y avoir recours pour obtenir un nouveau souffle dans le développement de son
activité.
Le prestataire choisi va pouvoir aider l’entreprise à répondre à ses enjeux sur des technologies non maîtrisées, ou sur un besoin de ponctuel de compétences.

Dans ce contexte tendu de staffing, l’externalisation apporte une capacité technique immédiate de renfort technologique.

PHP, .Net, JEE, javascript, python, etc… Toutes les technologies en vogue se trouvent à tous les endroits du monde.

Difficulté de recrutement des bons profils de développeurs

Dans un marché en forte croissance, on estime que ce sont 10.000 ingénieurs qui manquent à l’appel chaque année, rien qu’en France. La plupart des autres pays mondiaux n’est pas épargnée par cette situation de tension. La raréfaction des profils augmente la tension du marché. Le turn-over s’enflamme et les salaires s’envolent. Les développeurs sont démarchés tous les jours et certains n’osent même plus mettre à jour leur profil Linkedin de peur d’être harcelé. Le turn-over est la hantise des recruteurs car former et intégrer un développeur dans ses équipes coûte cher. Difficile dans ces conditions de recruter et maintenir une équipe complète en interne.
Faire appel à un partenaire offshore permet d’équilibrer le risque RH dans sa stratégie de développement. Le prestataire propose le personnel qualifié pour le développement logiciel de l’entreprise et installe les outils de gestion de projet, la partie administration et gestion est interne et le contrat est mensuel, aucun engagement n’est imposé ce qui assure une sécurité optimale dans
des coûts raisonnables et maîtrisés.

Statistiques Pôle Emploi du 22/12/2017
9 Offres pour 10 candidats

Coût du recrutement des développeurs en France

Les salaires des développeurs en France sont souvent plus élevés que ceux des ingénieurs (non
développeurs) à expérience équivalente. Il est tout à fait commun, pour un bon développeur, de demander 40k€ en sortie d’école informatique en région parisienne. Si on ajoute le coût du recrutement, de la gestion RH quotidienne (congés, maladies, etc.), du poste de travail et autres joyeuseté, le coût global d’un développeur en France est très important.
A titre d’exemple, faire appel à un développeur en France en coûte en moyenne entre 350 et 750 euros par jour, selon les compétences et l’expérience. En passant par une SSII étrangère sérieuse et compétente, le Taux Journalier Moyen descend à 94/120€ par jour (Par exemple, prix moyen aux philippines) selon le profil recherché.
Pour un budget fixe, vaut-il mieux faire appel à un développeur en France sous-payé et donc non motivé ou moyennement compétent ? Ou alors payer un prix bas mais juste permettant de très bien rémunérer un développeur hyper motivé par votre projet en offshore ?

A titre indicatif, un développeur au Philippines chez Logimine Asia a le double du salaire moyen local, une assurance santé, un 13ème mois, une cotisation santé/retraite et une formation continue permanente.

Externaliser est synonyme d’organisation interne stricte

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, externaliser tout ou partie de son développement informatique oblige l’entreprise à adopter une méthodologie de travail stricte.Avoir une entière satisfaction client à distance suppose d’avoir des processus de production extrêmement structurés.Ainsi, pour que depuis la France ou d’un autre pays le chef de projet puisse suivre son équipe efficacement, l’utilisation d’outils de gestion collaboratifs de projet est indispensable et la capacité du chef de projet à distribuer et contrôler les tâches déterminent aussi la réussite de l’externalisation.

Toute société qui développe des projets informatiques, même en mode Agile, a besoin de structurer son organisation et son équipe. C’est même une nécessité si l’on compte plus de 7-8 développeurs
en interne ou si les équipes techniques sont réparties sur plusieurs sites.
Les entreprises offshore de qualité sont organisées dans ce sens et comprennent donc obligatoirement

  • un outil de gestion collaboratif de projet,
  • un environnement pour  le suivi des code sources,
  • des environnements de test,
  • et surtout un numéro de téléphone international pour se joindre autant de fois que nécessaire !

Comme pour les projets en proximité, il ne faut pas négliger le contact humain, et une relation plus personnelle avec les ingénieurs, même s’ils sont à l’autre bout du monde, est un gage de bonne compréhension et de motivation.

Souplesse RH, respect des délais et puissance commerciale

Un calendrier serré, du personnel malade ou une vente complémentaire difficile à gérer avec son/ses ressources internes… Avoir recours à un partenaire offshore permet de mieux gérer les évolutions dans les charges de travail à accomplir. L’extérnalisation offshore apporte une certaine souplesse puisqu’il s’agit d’une prestation de service.

Si demain le volume de projet diminue, il est plus simple de réduire la taille de l’équipe externalisée que de licencier en interne. En dehors de l’aspect financier, faire appel à un prestataire permet de trouver rapidement des ressources techniques qualifiées pour renforcer ses équipes internes et assurer ses contrats de vente.
Combien de contrats et même de clients ont déjà été perdus en n’ayant pas le bon ingénieur pour lundi  ?

Intégrer l’externalisation informatique dans sa réflexion stratégique ?

Aujourd’hui, la concurrence est internationale. Tous les secteurs peuvent voir arriver de partout de nouvelles startups qui prennent rapidement des parts de marché. L’offshoring est donc une belle solution pour les entreprises souhaitant être compétitives.
A noter, qu’avoir recours à un prestataire offshore n’impose pas d’externaliser l’ensemble des compétences techniques, au contraire !

C’est pour l’entreprise une occasion d’augmenter le niveau de compétences de son personnel en place, de favoriser l’embauche de chefs de projets qui auront la responsabilité des développements.

Dans tous les cas le client doit maîtriser son environnement technique, il doit donc avoir en interne des compétences capables de concevoir l’application web ou logicielle puisque c’est son cœur de
métier. Il ne faut donc pas chercher à remplacer les équipes techniques en France mais leur donner
les moyens d’atteindre leurs objectifs dans des coûts raisonnables. Les développeurs offshore viennent renforcer l’équipe technique en place chez le client pour assurer la production continue et
la maintenance selon la stratégie de l’entreprise.

L’offshore se présente comme une solution supplémentaire au problème de staffing avec une dimension de réduction des coûts qui peuvent faire la différence dans un marché ultra compétitif.
Qui s’est déjà lancé ? Faites-nous vos retours d’expérience en commentaire…

 

 

 

 

Découvrez Staffman